Le programme « visa d'or »

Comment obtenir le statut de résident au Portugal par le biais de l’immobilier

L’un des meilleurs côtés d’acheter en tant qu’étranger est que vous pouvez profiter de deux dispositifs mis en place pour attirer les investissements étrangers, les régimes d’imposition « Visa d'or »

Lorsque vous pensez investir dans l'immobilier à l'étranger il est intéressant d'analyser tous les risques que vous encourrez : les impôts fonciers annuels, les coûts de gestion, ainsi que les opportunités offertes par le bien et les options permettant de résider dans le pays légalement. Le Portugal est certainement l'un des meilleurs choix actuellement. Nous allons vous expliquer pourquoi.

  1. Les prix de l'immobilier restent raisonnables, et vous pouvez acheter un appartement à Lisbonne pour 120 000 euros. (Ndlr : le prix par mètre carré est d'environ 2 222 euros, contrairement à l'Allemagne où il s’élève à presque ~5 000 euros dans les grandes villes).
  2. Les impôts fonciers (au moment de l’achat du bien) s’élèvent à ~2 500 euros si le prix du bien est de 120 000 euros (IMT l'impôt sur le transfert de propriété - 1 445,94 euros, le timbre fiscal - 948 euros, l'IMI - 50,94 euros). Ndlr : Quand vous achetez une résidence principale, vous serez exempté de l'IMI pendant les 3 premières années, et dans le cas où le prix de votre bien est inférieur à 92 407 euros, vous ne payerez pas d'IMT. Pour en savoir plus sur les taxes foncières
  3. L’impôt sur la plus-value n'est que de 28 % pour les non-résidents lorsqu’un bien est vendu, alors qu'en France c'est 40,5 %. Note de l'éditeur : pour les deux cas, il y a des exonérations, mais enfin…

Téléchargez notre guide d'achat immobilier au Portugal

Conseils sur l'immobilier, les aspects culturels, les prix et bien d’autres choses.

Le programme « visa d'or »

étrangers, les régimes d’imposition « Visa d'or » et « Résident Non-Habituel » (NHR).

Le système du visa d’or permet aux non-citoyens de l'UE d'obtenir un statut de résident en investissant 500 000 euros dans l’immobilier, ou 350 000 euros si c’est un achat à rénover dans une zone de réhabilitation urbaine. Il existe d'autres façons d'accéder à ce régime, par exemple par la création d'une entreprise qui emploie plus de 10 personnes, ou l'investissement dans une petite entreprise portugaise, mais la voie de l’immobilier est celle qui est la plus souvent privilégiée. De nombreux acheteurs dans le cadre de ce régime se sont dirigés vers Cascais ou Lisbonne, mais Porto et l'Algarve sont également des choix attrayants.

Le régime donne un statut de résident pour un an, renouvelable deux fois pour deux ans. Ce qui vous amène au point auquel vous êtes admissible à présenter une demande de résidence permanente ; attendez une autre année et vous pouvez demander la naturalisation portugaise, si vous le souhaitez. (Notez que le Portugal permet la double nationalité.)

Vous pouvez faire la demande par vous-même si vous voulez, mais la plupart des candidats demandent l'aide d'un avocat ou d'un spécialiste pour les aider avec le processus de demande. Sauf si vous adorez remplir des papiers, c'est probablement la meilleure voie à prendre. Jusqu'à présent, la plus forte proportion de candidats est venue de la Chine, du Brésil et de l'Afrique du sud, avec une bonne pincée de russes, mais le régime pourrait également s'appliquer aux britanniques qui s’installeront au Portugal après le Brexit.

Le régime de NHR

Le régime de NHR est tout à fait distinct de celui du Visa d'or, et donne aux étrangers qui s’installent au Portugal un congé fiscal de dix ans. Tout revenu qui provient de l'extérieur du Portugal, et qui est imposable par le pays d'origine des fonds est exempté de l’impôt au Portugal. Ainsi, par exemple, si vous prenez votre retraite au Portugal, votre pension et vos revenus d'épargne seront libres d'impôts pendant 10 ans. Si vous choisissez de travailler au Portugal, vous pouvez aussi obtenir une exemption en fonction de votre profession ; les chanteurs et musiciens, les dentistes, les experts en informatique et les archéologues font partie de ceux qui bénéficient d'une flat tax de 20 % d'impôt sur le revenu en vertu du régime.

Cependant, si vous souhaitez utiliser ce système, il ne faut pas avoir été un résident fiscal portugais au cours des cinq dernières années. Cela signifie que vous aurez besoin de faire la demande de NHR assez rapidement après votre arrivée pour éviter de vous retrouver dans le système fiscal portugais traditionnel.

Dans l'ensemble, l'achat d'un bien immobilier au Portugal peut s’avérer un processus relativement rapide et indolore pour la plupart des acheteurs étrangers - et les avantages supplémentaires sont plutôt intéressants si vous cherchez à vous installer au Portugal de façon permanente.

Regardez autour de vous dans les endroits les plus animés du Portugal