Portugal : le paradis fiscal pour les retraités étrangers

Il n'y a pas que les pâtisseries, la nourriture traditionnelle ou le célèbre "ginjinha" de Lisbonne qui séduisent les citoyens étrangers. Il est certain que le soleil, la plage et la tranquillité qu'offrent ce pays sont de bonnes raisons de franchir le pas, mais nous sommes bien d’accord qu'il n'y a rien de plus "sexy" que des avantages fiscaux, non ?

En effet, le régime fiscal attribué à ceux ayant le statut de résident non permanent est très attrayant et est l'une des raisons pour lesquelles les citoyens étrangers cherchent à prendre leur retraite au Portugal.

Qu’est-ce qu’exactement le statut de résident non permanent ?

Le régime de résident non permanent a été approuvé en 2009 par le gouvernement portugais avec l'objectif d'attirer des professionnels qualifiés non-résidents développant une grande valeur ajoutée ou d'importants droits de propriété intellectuelle, de connaissances ou de savoir-faire industriels, ainsi que les bénéficiaires d’une pension de retraite obtenue à l'étranger.

Ce régime est rapidement devenu un moyen pour les étrangers à la recherche d'un lieu sûr en bord de mer prêt à les accueillir de vivre au mieux leur retraite. En effet, depuis 2009, un nombre croissant de retraités étrangers choisissent le Portugal pour y vivre en raison de ce régime d'exception.

Mais qu’est-ce qui rend ce régime si spécial ?

Personne ne peut résister à un bon ensemble d'avantages fiscaux, n’est-ce pas ?

Une exemption d'impôt sur les pensions est accordée par le gouvernement portugais pendant 10 ans aux retraités étrangers, ce qui fait grimper le nombre de résidents non permanents d'année en année.

Mais au final, nous devons accepter que pour accéder à ce statut intéressant, vous devez respecter certaines règles. Vous pouvez faire une demande d'enregistrement en tant que résident non permanent répondant aux conditions suivantes :

  • Résider légalement au Portugal,

  • Vivre dans le pays au moins 183 jours par an,

  • Ne pas avoir élu résidence fiscale dans le pays au cours des 5 dernières années.

Voulez-vous en savoir plus sur ce statut de résident non permanent ? Cliquez ici

Téléchargez notre guide d'achat immobilier au Portugal

Conseils sur l'immobilier, les aspects culturels, les prix et bien d’autres choses.

Le statut de résident non permanent et ses avantages fiscaux

Selon ce statut, un revenu qui provient d'un autre pays (sauf offshore) est exonéré de l'impôt lorsqu'il est effectivement imposé dans le pays d'origine.

En plus des avantages déjà évoqués, on peut également parler de :

1. L'exonération du paiement des taxes qui s'appliquent aux revenus obtenus à l'extérieur du Portugal. Ceci s’applique aux résidents non permanents et peut être prolongé pendant 10 ans.

Comme si cet avantage n’était pas en soi déjà attractif, il est de plus renouvelable. Mais quels sont les cas auxquels s’applique cette exonération d'impôt sur les revenus gagnés à l'étranger :

  • Quand les revenus sont imposables dans l'État d'origine conformément à la convention de double taxation conclue entre le Portugal et cet État.
  • Quand vous achetez / louez la maison de vos rêves au Portugal, financez la uniquement avec l’économie mensuelle réalisée sur les impôts non payés sur la retraite dans votre pays d'origine.

2. L'absence d'un impôt sur la fortune. (Et sur la succession de biens situés à l'extérieur du Portugal)

3. L'exonération du paiement de taxes sur les intérêts et les dividendes.

4. L'exonération du paiement de taxes dans les situations d'héritage et de donation. En cas de donation, il convient de souligner que ce n'est possible que si la transaction n'a pas de valeur monétaire, qu’elle est libre, et en faveur de son conjoint, de ses ascendants ou de ses descendants.

Cependant, il est important de noter que si vous détenez un bien d'une valeur de plus de 1 million d'euros, vous aurez encore à payer des frais des mutations de 1 % par an.

Les avantages moins connus : Le paiement de l'impôt foncier municipal (IMI)

Le nombre d'acheteurs étrangers au Portugal augmente de jour en jour mais il existe d'autres avantages fiscaux qui sont moins connus. Nous parlons par exemple du fait que la législation portugaise encourage des investissements immobiliers en faveur de la réhabilitation urbaine.

En pratique, ce que le gouvernement portugais encourage est la réhabilitation urbaine à travers l'exonération de l'« IMI » qui peut être prolongée pendant 5 ans après l'achat du bien immobilier.

Avez-vous déjà pensé à acheter un bien de ce type afin de profiter de cette exemption fiscale ?

Maintenant que vous connaissez les avantages fiscaux, voyons quels sont les coûts moyens de la vie lorsque vous vivez au Portugal

La vie au Portugal est considérée comme peu chère. Cependant, vos coûts dépendront toujours de votre éventuel choix d’adopter un train de vie royal.

Pour cet exercice, nous avons considéré les valeurs moyennes des biens dans le pays et la plupart d'entre elles pourraient s’avérer plus basses que celles présentées ici.

LisbonnePortoAlgarve
Maison2160 EUR/m2, Source : INE, mai 20181658 EUR/m2, Source: INE, mai 20181501 EUR/m2, Source: INE, mai 2018
Les charges d’immeuble50 EUR / mois40 EUR / mois40 EUR / mois
L'énergie80 EUR / mois80 EUR / mois80 EUR / mois
L'eau20 EUR tous les 2 mois20 EUR tous les 2 mois20 EUR tous les 2 mois
Télévision/Internet30 EUR / mois30 EUR / mois30 EUR / mois
Transports30-60 EUR / mois30-50 EUR / mois30-50 EUR / mois
L'assurance-santé40 EUR / mois40 EUR / mois40 EUR / mois
L'alimentation200-300 EUR / mois200-300 EUR / mois200-300 EUR / mois
Restaurant7 EUR / par personne5 EUR / par personne6 EUR / par personne
Menu McDonalds6 EUR / par personne6 EUR / par personne6 EUR / par personne
La bière1,10 EUR1,10 EUR1,10 EUR
Le lait0,75 EUR0,75 EUR0,75 EUR
Le cinéma7 EUR / par personne7 EUR / par personne7 EUR / par personne

Déjà convaincu d'aller vivre au Portugal ? La nourriture et le vin sont déjà sur la table et prêts à vous accueillir.