Comment acheter une maison à Nice

Superbe Nice

Nice est la deuxième plus grande ville de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur après Marseille, et la cinquième de France. Une métropole compos{target=_blank}ée de 49 communes différentes, la ville compte plus de 550 000 habitants. C'est également une destination touristique prisée par 4 millions de visiteurs chaque année, devancée uniquement par Paris.

Le réseau de transports en commun est excellent, avec le deuxième aéroport le plus fréquenté de France, le plus grand port de plaisance, ainsi qu’une ligne TGV reliant Nice à Paris. Bien que la plupart des touristes sont attirés par les plages, Nice a bien plus à offrir que le bord de mer - c'est l'une des grandes villes universitaires de France, et son pôle technologique de Sophia Antipolis regroupe 1 400 entreprises avec plus de 31 000 employés.

Nice est une ville cosmopolite - depuis l’époque de la reine Victoria les étrangers viennent sur place y acheter des biens immobiliers. Les acheteurs étrangers représentent près de la moitié de toutes les ventes du haut du marché, moins dans les segments du bas et du milieu de gamme.

Alors qu'une baisse du nombre d'acheteurs russes a freiné le marché depuis 2009, 2016-2017 a vu le début d'un nouveau dynamisme dans le marché de l'immobilier, avec des prix en hausse de 4,5 % par an et un niveau de transactions se rapprochant de son pic. Les prix se sont stabilisés en 2018, mais il semble que les biens se vendent toujours aussi bien.

Une importante communauté étrangère - parmi laquelle de nombreux dirigeants travaillant à Sophia Antipolis ou à Monaco très proche- soutient un bon réseau d’échanges et de ressources, y compris des écoles internationales, des agents immobiliers et des gestionnaires fonciers parlant anglais.

Nice est un lieu très agréable à la fois pour les visiteurs et les résidents, et quoique relativement coûteux, il est important de souligner que les prix dans cette ville sont bien inférieurs à ceux que l’on trouve dans les coins vraiment onéreux de la Côte d'Azur, à l'instar de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Les prix de l'immobilier à Nice

Les prix s’élèvent en moyenne à 3 650 euros le mètre carré, en troisième position en France avec Lyon, derrière Paris et la région Ile de France. En ce qui concerne les maisons individuelles plutôt que les appartements, vous pouvez ajouter 10 à 20 % au prix, et bien plus dans les plus beaux quartiers de la ville. Il est intéressant de noter que la plupart des biens dans le centre de Nice sont assez petits ; les acheteurs qui veulent un plus grand bien doivent élargir leur recherche aux banlieues. Une vue sur la mer est tout à fait rare et commande une prime considérable.

Les propriétaires de résidences secondaires trouvent ici une belle offre en possibilités de location au cours de l'été ; plus un logement est central, plus il est susceptible d’être loué pendant une saison prolongée et même l'hiver. Les investisseurs peuvent espérer un rendement brut de 4-5 %, mieux qu’à Paris.

Le centre de Nice a deux facettes suivant le côté de la rivière Paillon ou vous vous trouvez - à l'ouest c’est une ville typiquement française de style haussmannien avec de larges boulevards et des immeubles à étage, tandis que de la Vieille Ville à l’est émane une ambiance plus italienne avec des ruelles étroites et sinueuses et des maisons aux couleurs vives. Dans la Vieille Ville, les bâtiments sont plus âgés et peu d'entre eux possèdent un ascenseur, mais même à ces conditions les appartements se louent très bien.

Les quartiers Carré d'Or et Musiciens sont les plus chics de la ville, et en règle générale plus chers que la Vieille Ville, bien au-delà de 5 000 EUR / m2. Les bâtiments ont tendance à être plus modernes, et si vous voulez un appartement avec un ascenseur, c’est ici que vous aurez le plus de chances d'en trouver. C'est un territoire de premier choix pour les locations de courte durée, parfaitement situé entre la Vieille Ville, les plages et la gare.

Plus loin, hors de la ville, Cimiez a une ambiance plus fin-de-siècle avec de belles maisons anciennes, les prix sont un peu plus bas qu'au centre. C'est le lieu privilégié des familles locales aisées, peut-être pas le top du chic ni fréquenté par les ultra-riches, mais un quartier de bon standing où il fait bon vivre. Toutefois, en dehors du centre, les biens les plus à la mode sont dans le Mont Boron et le Cap de Nice, plus près de la mer, où le prix des logements peut grimper jusqu'à 10 000 euros le mètre carré.

Si vous êtes à la recherche de bonnes affaires, la zone portuaire en cours de réaménagement offre des prix de 15 à 20 % moins élevés qu’au centre. Il est également intéressant de penser au projet Eco-Vallée Plaine du Var à l'ouest de la ville ; ce quartier en est encore à ses débuts, mais l'avènement de la ligne de tramway vers l'aéroport et les nouveaux immeubles commerciaux et résidentiels devraient créer un nouveau quartier d’avenir. Vous pouvez trouver des propriétés à des prix vraiment modiques dans des quartiers comme l'Ariane, mais le contexte social les accompagnant, recommande un certain courage.

Les quartiers de Nice