Acheter avant de vendre : comment faire ?

Vous êtes propriétaire et vous avez eu un coup de cœur pour un autre appartement, plus grand, mieux conçu et plus adapté aux besoins de votre famille ? Il serait dommage de passer à côté ! Cependant, vous pouvez être freiné par le fait que vous n’avez pas encore vendu votre logement actuel – ce qui n’était d’ailleurs peut-être même pas prévu. Alors, acheter avant de vendre, comment fait-on ? Réponse tout de suite !

Acheter avant de vendre, est-ce conseillé ?

Acheter un appartement ou une maison n’est pas toujours facile — sans parler des exigences des banques, renforcées en 2022. En effet, dans certaines zones tendues, comme Paris ou de grandes métropoles comme Lyon ou Bordeaux, les biens mis sur le marché trouvent souvent preneurs très rapidement, en une semaine voire, parfois, en une journée !

Dès lors, acheter avant de vendre peut être tentant si vous savez que le bien visé constitue une occasion à ne pas rater. Ce n’est cependant conseillé que si l’une des deux conditions suivantes est remplie :

  • Vous disposez des fonds nécessaires pour acheter comptant le nouveau bien immobilier, ou votre budget vous permet de supporter, pendant quelques mois, le poids de deux crédits immobiliers pour deux biens différents.

  • Le bien que vous souhaitez vendre se situe dans une zone tendue, ce qui signifie que vous ne devriez pas avoir de souci pour trouver un acquéreur (à condition, bien sûr, que vous ne soyez pas trop gourmand s’agissant du prix de vente…).

Bien plus qu’un simple prêt relais

Un financement et une vente sécurisée grâce à Properstar

La solution : le prêt-relais

Pour acheter avant de vendre, si votre bien répond à l’une des conditions énoncées ci-dessus, il existe une solution : le prêt-relais. L’idée ? La mise en place par un établissement financier d’un crédit transitoire à court terme, d’une durée d’un an renouvelable une fois chez la plupart des banques, qui fonctionne comme une avance. Cette dernière vous permettra de financer l’achat du nouveau bien, sans avoir finalisé la vente de votre ancien logement. Mettre en place un crédit transitoire à court terme via un établissement financier. Ce crédit d’une durée d’un an est renouvelable une fois chez la plupart des banques. Notez que ce dernier fonctionne comme une avance. Ainsi, vous pourrez financer l’achat du nouveau bien, sans avoir finalisé la vente de votre ancien logement.

Sa valeur ? Entre 50% et 80% de la valeur du bien que vous placez sur le marché. Il en existe deux grands types :

  • Le prêt relais sec, si le prix de votre futur logement est inférieur à la valeur de votre bien proposé à la vente. La totalité du montant emprunté est rembourséeremboursé au moment de la cession du bien.

  • Le prêt jumelé avec un autre prêt, si le prix du logement souhaité est plus important que la valeur de votre bien actuel. Au moment de la vente, vous remboursez une partie du capital emprunté (le montant déjà remboursé sur votre précédent bien), et ce, sans aucune pénalité bien sûr.

Un préalable : une bonne estimation

Acheter avant de vendre, par l’intermédiaire d’un prêt-relais notamment, impose d’obtenir une juste estimation de la valeur de votre bien. Cela vous permettra de connaître avec précision votre capacité d’achat et le futur poids de votre opération immobilière dans votre budget mensuel.

Faites appel à au moins deux ou trois professionnels de l’immobilier, fins connaisseurs du marché local, pour obtenir des estimations fiables de la valeur de votre bien. Cette valeur dépendra de plusieurs facteurs : la superficie de votre appartement ou maison, sa situation géographique, son état, ses avantages (un balcon, un garage, un extérieur…) et ses inconvénients (proximité d’un axe routier à fort passage, poids des charges de copropriété, voisins qui ont une vue plongeante sur le salon…).

Attention, ne soyez pas surpris : la banque en fera probablement de même avec un agent missionné par ses soins. C’est bien connu, les banques n’aiment pas prendre de risque, surtout quand elles avancent de l’argent !

N'oubliez pas, au passage, d’anticiper toutes les démarches que vous pouvez anticiper. Vous devrez présenter un certain nombre de documents pour la vente (comptes-rendus des assemblées générales de copropriétaires, titres de propriété, justificatifs de travaux réalisés soumis à une garantie décennale…). Ces documents seront aussi nécessaires pour les visites. Réunissez-les et conservez-les précieusement : il serait dommage d’allonger la durée du prêt-relais pour une histoire de papier qui manque et dont le notaire a besoin, non ?

Acheter avant de vendre, c’est tout à fait possible grâce au mécanisme du prêt-relais. Cependant, comme toute opération immobilière et financière, il convient de préparer au maximum votre dossier auprès de votre banque !

Vous devez vendre votre bien avant d'acheter le nouveau?

Properstar achète votre bien au prix du marché en 14 jours.

Demandez une offre en 2 minutes