Le marché immobilier en France

Augmentation des transactions

Le marché du logement en France a réellement commencé à se reprendre en 2017 après plusieurs années de stagnation. Cela se constate avec une hausse des prix de 4,2 %, mais bien plus importante encore est l'augmentation du volume des transactions : après être tombé au plus bas (709 000) en 2012, il remonte à 986 000 en 2017. Les initiatives telles que la Loi Pinel (avantages fiscaux pour les propriétaires) et les prêts PTZ pour les primo-accédants ont mis du temps à faire leurs effets, mais ils ont contribué au retournement du marché après huit années de récession.

Exceptionnellement, Paris n'est pas en tête du classement des prix en 2017 ; Bordeaux en est la vedette, avec une hausse de 7,7 % du prix par mètre carré. Les départements les plus dynamiques, hormis Paris/Ile de France et la Gironde (dont Bordeaux est la capitale), sont la Provence et la côte méditerranéenne, ainsi que le Nord, où les biens à Lille ont atteint des prix records. L’association FNAIM prévoit actuellement une augmentation de 2 % de plus des prix de l'immobilier en 2018, tandis que la banque Crédit Agricole prévoit une hausse de 3 % des prix de revente.

Bien neuf ou bien ancien?

Il y a une grande différence de prix entre les biens nouveaux et anciens, en particulier dans les grandes villes.

À Marseille, par exemple, un bien neuf peut coûter entre 40 et 50 % plus cher qu’un bien ancien, même si de toute évidence, cela dépend beaucoup de l’âge et de l'état des biens anciens. À Bordeaux, où ces dernières années ont vu beaucoup de nouvelles constructions, l'écart est beaucoup plus faible, car de nombreux biens en revente sont relativement récents, avec une bonne cote énergétique, en bon état et au goût du jour. Dans le centre de Paris où il y a très peu de possibilités de construction, le différentiel est limité à 26 %.

Il existe des avantages financiers lorsqu’on achète un bien neuf qui aident à atténuer l'écart de prix. Il n'y a pas de frais d'agence à payer, et ce, de concert avec des frais de notaires réduits, peut faire économiser à un acheteur jusqu'à 11 % du prix du bien.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en France"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

FAQ

Peut-on acheter une maison avec un budget de 50 000 euros ? Si oui, dans quelle(s) région(s) ?
Il est tout à fait possible d’acheter une maison avec un tel budget. Une petite maison de village prête à emménager, ou une maison plus grande nécessitant rénovation peut être trouvée à ce prix dans un certain nombre de zones rurales. Le Limousin (Creuse, Corrèze, Haute-Vienne) est particulièrement bon marché, et vous pouvez également dénicher des biens à ce prix en Bretagne, en particulier dans les Côtes d'Armor. Le Berry (département de l’Indre) propose des fermes et des petites maisons de centre-ville à ce prix, bien que souvent une rénovation soit à prévoir.

L'exode rural

Alors que les capitales régionales telles qu’Orléans, Nantes et Bordeaux s’en sont bien sorties, alors que la population ainsi que les entreprises ont quittés les petites villes. Ainsi, les biens ruraux en France sont particulièrement sous-évalués - une situation qui a de toute évidence son attrait pour certains acheteurs qui seront agréablement surpris par la facilité avec laquelle ils peuvent trouver une bonne affaire immobilière dans certaines régions.