Hypothèques en France pour les étrangers

Le financement d'un bien immobilier en France peut être effectué de différentes manières. Certains achats se font en argent comptant, en particulier lors d’un achat pour la rénovation ; certains acquéreurs financent leur acquisition en hypothéquant leur résidence principale et en utilisant les fonds libérés pour l’achat d’une résidence secondaire en France, ou même en vendant leur résidence principale afin de changer de pays définitivement. Mais rien n'empêche un acheteur étranger d'emprunter auprès d'une banque française, et un nombre croissant d'entre eux utilisent un prêt bancaire français.

Puisque la France est une destination populaire pour les acheteurs de résidence secondaire, les banques françaises ont l’habitude de prêter aux non-résidents et beaucoup d'entre eux ont instauré des processus bien huilés pour les acheteurs étrangers. On peut emprunter jusqu'à 80 % de la valeur du bien, bien que certaines banques offrent de moins bonnes conditions aux non-résidents, limitant le ratio prêt/valeur à 50 %.

Les prêteurs français peuvent s’avérer plus rigoureux au sujet de l'évaluation des ratios de solvabilité que, disons, les banques britanniques ou américaines. En général, elles limitent l'ensemble de la dette hypothécaire (y compris tout ce qui est déjà dû pour une résidence principale) à 40 % des revenus, et le dossier peut demander une quantité considérable de documents pour prouver les revenus et les dépenses.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en France"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

La plupart des prêts immobiliers sont à taux fixe

Le prêt immobilier le plus courant en France est le prêt à long terme et à taux fixe. C'est l'un des meilleurs marchés de crédit immobilier dans l'UE - actuellement, un prêt sur 20 ans à taux fixe peut être octroyé aux environs de 2 %. Le choix d'une durée de remboursement plus courte devrait porter le taux encore plus bas. Il y a un inconvénient à ce type de prêt, en ce que les pénalités pour un remboursement anticipé ont tendance à être très élevées, ce qui explique pourquoi certains acheteurs choisissent un prêt à taux variable/plafonné à la place.

Des prêts à taux variable sont également disponibles. Plutôt que d'ajuster la mensualité vers le haut en cas de variation du taux d'intérêt, les banques françaises prolongent simplement la durée du prêt. L'avantage est que vous savez quelles sont vos dépenses mensuelles, et si les taux d'intérêt venaient à augmenter, vous serez toujours en mesure d’effectuer vos paiements.

FAQ

Ai-je besoin d'un historique de crédit pour obtenir un prêt ?
Vous n'avez pas besoin d'un historique de crédit pour obtenir un prêt en France. Cependant, vous devrez être en mesure de fournir à la banque vos 3 dernières fiches de paie et des relevés bancaires comme preuves de vos revenus et de vos fonds disponibles.

FAQ

Avons-nous besoin de faire appel aux services d’un courtier ?
La plupart des français n'utilise pas les services d’un courtier. Toutefois, les acheteurs étrangers peuvent rencontrer des difficultés dans leur recherche pour trouver la meilleure affaire, et de nombreuses banques ne sont pas habituées à discuter avec des acheteurs non-résidents. Un courtier peut vous aider non seulement à trouver le bon prêt immobilier, mais aussi vous accompagner à naviguer dans le système bancaire de la meilleure manière afin d’arriver à un résultat positif.

Un crédit immobilier est un produit complexe qui ne doit pas être évalué uniquement sur le taux global ; des pénalités de remboursement anticipées, des rabais spéciaux et des exigences d'assurance-décès sont à ajouter et tout doit être pris en considération dans la recherche de la meilleure offre. De nombreux acheteurs étrangers préfèrent choisir un courtier plutôt que d'aborder directement une institution financière, en particulier lorsqu'ils n'ont pas déjà une relation avec une banque française.

Par ailleurs, contrairement à la façon de faire les choses dans la plupart des autres pays, en France le contrat de vente (compromis de vente) doit être signé avant que le prêt puisse être accordé - et non l'inverse.

Trouvez votre maison en France