Comment trouver une agence immobilière en France

Choisissez votre agent avec soin

En France, la profession d’agent immobilier est réglementée en vertu de la Loi Huguet ; les agents doivent obtenir une carte professionnelle et souscrire une assurance-indemnisation. Leur licence doit être affichée dans leurs locaux, et montre également l'étendue de la garantie financière qui leur permet d'accepter des acomptes de la part des acheteurs. La plupart des agences sont membres de l'une ou l’autre des associations professionnelles - FNAIM, NPI ou UNPI.

Certains individus, en particulier au service de l'acheteur étranger, exercent en tant que travailleurs autonomes, mais ils sont tout de même tenus de travailler sous l'égide d'une agence ; ils doivent être inscrits auprès des autorités locales et il est possible de vérifier leur statut auprès de l’organisme de surveillance.

Parmi les grandes chaînes et réseaux d'agences dans toute la France : Century21, ORPI, Guy Hocquet, Laforêt, ERA et Foncia, Il existe également quelques agences spécifiquement destinées à servir les acheteurs étrangers à travers le pays, la plus connue étant Leggett Immobilier.

Il n'est pas difficile de trouver une agence ; la France compte près de 30 000 agences selon certaines estimations - il n'y a pas de chiffre officiel - et la plupart des villes ont un certain nombre d'agences dans leur rue principale. La plupart des agences disposent d’un site web, et il existe également certains portails spécialisés comme SeLoger.com et Logic-Immo.com.

Aussi, si vous êtes activement à la recherche sur place en France, des magazines gratuits (Logic-Immo en publie un) se trouvent devant les supermarchés et certains commerces et rassemblent les annonces des agences. Vous pouvez aussi vous simplifier la vie juste en naviguant sur Properstar !

La langue est parfois un obstacle

Il faut dire que tous les agents français ne sont pas en mesure de servir un acheteur étranger de la même manière. Certains ne parlent pas anglais ; d'autres ne savent pas aider les acheteurs non-résidents et ne peuvent pas leur organiser un financement ou les aider à naviguer à travers les papiers. Si vous prospecter dans les secteurs comme la Dordogne ou le Luberon, là où les acheteurs étrangers sont fréquents, vous pourrez trouver un agent ayant l'habitude de travailler avec des acheteurs étrangers ; si vous êtes en recherche dans le Massif central ou le Jura, vous aurez peut-être moins de chances d’en trouver.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en France"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

Avant de prendre contact avec un agent, il peut être utile de bien définir vos critères - ce qui est essentiel pour vous, et ce qui est négociable. Il se peut que votre demande porte sur un bien particulier pour lequel vous avez vu une annonce, mais si vous êtes clair sur ce que vous recherchez, l'agent peut être en mesure de vous montrer d'autres biens qui seront toujours aussi acceptables.

Les agents français sont rarement agressifs - certains se contenteront de vous faire visiter uniquement la propriété pour laquelle que vous avez montré un intérêt.

Souvent, les agents ne vous donneront pas l'adresse ou l'emplacement exact d'un bien, mais demanderont aux potentiels acheteurs de les rencontrer à leur bureau et leur faire signer un bon de visite avant de les accompagner à la propriété.

La signature de ce document empêche l’acheteur de contacter un autre agent du vendeur (qui peut proposer le même bien à un prix différent) ou de faire un accord directement avec le vendeur. Les agents immobiliers accompagnent les visites - le concept d’une 'open house', des visites libres pendant une journée ou demi-journée est inconnu en France. Beaucoup d’agents en France connaissent leur secteur dans tous ses détails, y compris les commerces et entreprises locaux, la politique et les événements ; ils sont de véritables mines d’information, et l’acheteur malin saura obtenir le plus de renseignements possibles.

Qui paie l'agent ?

Traditionnellement, c’est l'acheteur qui paie la commission de l’agent mandaté, mais de nos jours de nombreux biens sont affichés comme HAI ou FAI (honoraires ou frais d’agence inclus), ce qui signifie que le vendeur paie l'agent. Les commissions varient entre 5 % et 8 %, relativement plus haut pour un bien moins cher et plus bas une fois que le bien coûte plus de 100-150 000 EUR.

Passer par un agent est conseillé pour les acheteurs étrangers, puisque les agents connaissent les processus et peuvent aider dans les discussions avec le notaire et pour trouver des financements.