Espagne - le financement d'un logement

Сonditions hypothécaires

Dans le cas de logement neufs, l'établissement financier chargé d'accorder le prêt sera la même entité qui a financé le projet de construction, mais l'acheteur aura l'option de subroger le prêt de cette banque. Soyez prudent dans ce dernier cas, car il est courant pour les banques de développement de percevoir une taxe de non-subrogation d’un prêt, une pratique que la Banque d'Espagne (Banco de España) a déclaré comme abusive.

Pour les logements anciens, l'acheteur est libre de choisir la banque qui lui offre les meilleures conditions de prêt immobilier.

Les banques espagnoles ne financent plus à 100 % la valeur estimative d'un bien et en outre les frais associés, mais seulement jusqu'à 80 %, un pourcentage qui est parfois réduit à 50-60 % pour les acheteurs étrangers.

Cela signifie que le futur propriétaire doit apporter entre 20-40 % en fonds propres en plus des frais, qui s'élèvent à environ 10-12 % de la valeur de l'achat. Pour une maison qui coûte 250 000 euros, cela signifie être en possession d’un apport de plus de 50 000 euros.

Le délai de remboursement maximal proposé est de 30 ans.

Le site internet de l'Association espagnole de l’hypothèque (Asociación Española Hipotecaria Federal) dispose d'un Simulateur de crédit immobilier qui est très utile pour calculer les échéances de remboursement d’un crédit immobilier.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en Espagne"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

Critères importants pour obtenir une hypothèque

D'autres aspects que la banque prendra en compte lors de l'examen de l'octroi d'un prêt immobilier aux résidents ou aux non-résidents sont:

1. La stabilité de l'emploi

C'est la première chose que la banque va vérifier lors de l'examen de l'octroi d'un prêt immobilier. Ainsi, l'acheteur doit présenter des documents qui prouvent des revenus stables (contrat de travail, historique d'emploi, déclaration de revenus, etc.). Les personnes à la retraite feront face à des périodes de remboursement plus courtes, ce qui augmentera leurs remboursements mensuels. Ils seront donc tenus de démontrer leur capacité financière de payer ces sommes.

2. L’échéance mensuelle du prêt immobilier ne doit pas dépasser 40 % des revenus du demandeur

Dans le cas contraire la demande sera rejetée ou un prêt moins élevé sera proposé.

3. Le demandeur ne devrait pas figurer sur un registre de payeurs défaillants

Avant d'accorder un prêt, les banques vérifient les registres de contrôle des débiteurs défaillants fournis par l'ASNEF et la RAI, ne proposant pas de financement à toute personne qui apparaît sur ces listes.

4. La qualité du logement compte

Ce n'est pas une exigence obligatoire, mais les banques, après avoir eu à exécuter des milliers de prêts hypothécaires au cours des dernières années, ont commencé à envisager la facilité de déménagement comme un point en faveur du financement d'une maison.

Frais d’ouverture d’un prêt immobilier de 120000€

Le taux d'intérêt des prêts immobiliers en Espagne varient selon que l'emprunt est contracté à un taux fixe, variable ou taux d'intérêt mixte.

Les taux d'intérêt fixes oscillent actuellement entre 1,75 et 2,75 %, tandis que dans certaines banques les taux d'intérêt variables Euribor + démarrent à 0,99 % TAEG. L'option de prêt mixte combinera une période d'intérêt fixe avec une période distincte d'intérêt variable.

Les acheteurs étrangers qui ont déjà un bien dans leur pays d'origine et qui ne souhaitent pas avoir accès à un financement espagnol peuvent demander une hypothèque sur leur maison d'origine ou demander un autre type de prêt dans leur pays d’origine afin d'acquérir le financement d’un nouveau bien en Espagne.

Appartements à vendre en Espagne