La gestion de votre propriété en Espagne

Si vous êtes le propriétaire

Les étrangers qui possèdent une résidence privée en Espagne et qui font partie d'une association de résidents (comunidad de vecinos) n'auront pas de difficulté à gérer leur bien pendant leur absence d’Espagne.

Les associations de résidents dans les immeubles à appartements et chalets recourent aux services d'une société de gestion qui gère ensuite l'ensemble de la gestion communautaire, y compris le nettoyage, l'entretien et les réparations des parties communes. Chaque membre doit payer une redevance mensuelle pour les dépenses communautaires.

Si le bien risque d’être vacant pendant une longue période, il est toujours recommandé d'embaucher une entreprise de nettoyage qui effectuera l'entretien intérieur. Il est également conseillé de prendre une assurance habitation pour couvrir tout accident ou vol pouvant survenir.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en Espagne"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

Si la propriété ne fait pas partie d'une association de résidents et n’est pas utilisée à des fins personnelles, mais plutôt pour la location, la meilleure option serait de recourir aux services d'un gestionnaire immobilier ou d’une agence immobilière.

Les deux s'occuperont du bien : pour le nettoyage et l'entretien nécessaire, la recherche de nouveaux locataires, l'exécution de toutes les démarches relatives aux contrats de location, et pour la collecte des loyers lorsque le propriétaire est absent. La commission facturée par les administrateurs de biens pour ces services est généralement autour de 5 à 10 % du loyer.

Appartements à vendre en Espagne