Comment trouver une Résidence en Espagne

Quelle est la meilleure méthode pour trouver son bien?

La recherche d'un logement en Espagne peut être déléguée à une agence immobilière, qui sera chargée de faire le tri parmi ses biens à la vente afin de sélectionner et présenter ceux qui correspondent aux critères de l'acheteur pour que ce dernier puisse prendre la décision finale. Le même acheteur peut aussi effectuer sa propre recherche par le biais de Properstar.fr. Grâce à nous, vous pouvez facilement trouver une agence immobilière qui offre un large choix.

Il y a également de nombreux propriétaires qui décident de renoncer aux agences immobilières et de publier eux-mêmes leur bien sur ces sites. Dans ces cas, l'acheteur étranger doit contacter directement le propriétaire pour en savoir davantage sur le bien, organiser une visite, et commencer les négociations sur le prix.

Afin de faciliter la communication avec les clients étrangers, l’annonce elle-même indique souvent si le vendeur parle plusieurs langues et comprend généralement des options de mise en relation en dehors du cadre du site. Si vous préférez communiquer via le site web, chaque annonce comporte un espace pour envoyer un message au propriétaire ou à l’agence immobilière qui gère la vente du bien immobilier. Les vendeurs intéressés ont tendance à répondre au téléphone avec facilité et ne tarderont pas plus d'une journée pour répondre aux messages reçus à travers ces portails.

Téléchargez notre guide "Comment acheter en Espagne"

Tout ce que vous devez savoir en tant qu'acheteur étranger dans ce guide gratuit.

Il est essentiel de porter son attention aux caractéristiques des biens

  1. L'adresse complète du bien. Cela permet à l'acheteur potentiel de savoir exactement où se trouve le bien afin d'évaluer la proximité des routes, des moyens de transport, des commerces, des hôpitaux et les autres commodités disponibles aux alentours.

2. Une description complète du bien. Entre autres, l'annonce doit mentionner : le nombre de chambres (ainsi que leur superficie en mètres carrés) ; si le chauffage est central ou individuel (ainsi que le type de chauffage) et/ou s’il y a la climatisation ; les matériaux de fabrication des portes, fenêtres, planchers et stores ; le type de cuisinière (gaz, induction, électrique) ; le nombre de terrasses et de balcons, la taille de la cour ou du jardin en mètres carrés, et si le prix comprend des places de stationnement ou des caves. Également, une annonce pour un appartement devrait mentionner son orientation (rue ou cour intérieure), l'étage dans l'immeuble, de même si l'immeuble possède un ascenseur.

  1. Le prix. Pour un nouveau bâtiment, il est recommandé d'utiliser comme référence le prix moyen par mètre carré de la province dans laquelle se trouve la propriété. En tout cas, selon la qualité du réseau de transport dans la région et la qualité du logement, son prix sera plus ou moins élevé.

  2. Les redevances locales et autres taxes. Une connaissance des taxes et impôts locaux tels que l'IBI pourra épargner à de nombreux acheteurs des mauvaises surprises par la suite.

  3. Disponibilité. A savoir, quand le logement sera t-il disponible. C'est un facteur important si l'achat est urgent.

  4. Age. Dans le cas d'un logement ancien vous devez connaître la date de construction du bâtiment, les rénovations qui ont été menées jusqu'à présent, et l'état actuel des installations communales (les fondations du bâtiment, la plomberie, la façade, etc.).

  5. Certification énergétique. Il est important de savoir si le vendeur a déjà obtenu la certification énergétique pour le bien, car ce sera un document essentiel pour l'octroi de l'acte public. C'est une dépense qui est à la charge du propriétaire.