La vie sociale à Dubaï

Les possibilités, les limites et les coutumes

Si vous envisagez de déménager à Dubaï, vous avez probablement fait des recherches sur le type de logement que vous pouvez vous permettre, et son emplacement. Vous avez peut-être prévu un emploi ou avez l'intention d'utiliser votre bien immobilier en tant que résidence secondaire. Et peut-être vous vous demandez en quoi consiste la vie sociale à Dubaï. Nous allons vous donner quelques réponses.

Les expatriés constituent la vaste majorité de la population de Dubaï - moins de 20 % des résidents sont des citoyens émiratis. Comme vous pouvez imaginer il y a un grand choix d’activités de loisirs pour les expatriés ; en effet les expatriés et les émiratis ne se croisent pas socialement très souvent, même s'ils travaillent ensemble. La population expatriée est très diversifiée ; il n'y a pas un seul gros employeur, comme dans certaines autres villes, et même si les britanniques et les indiens sont bien représentés, il y a beaucoup d'autres nationalités dans le mélange. Ce qui fait de Dubaï l'une des villes les plus cosmopolites de la planète.

Dubaï est une ville réellement multi-culturelle. Le Nouvel An chinois est une grande fête - il y a près d'un quart de million de résidents chinois à Dubaï - et la fête indienne de Holi est grandement célébrée aussi. Il y a même un festival de K-pop !

Les expatriés les plus jeunes bénéficient d’une vie nocturne festive - et bien arrosée - et beaucoup d’entre eux expliquent qu’ils sortent bien plus souvent qu'ils ne le feraient chez eux. En effet ils ont plus d’argent disponible car il n’y a pas d'impôt sur le revenu et le prix des biens immobiliers est bas. Une spécialité de Dubaï est le brunch à volonté du vendredi (le week-end comment le vendredi dans les pays musulmans), et à certains restaurants cela se transforme en « buvez autant que vous pouvez » plus tard. Mais si vous n'aimez pas trop les clubs, ou si vous déménagez à Dubaï en famille, la vie sociale offre bien d’autre choses.

Guide d'achat l’immobilier à Dubaï

Soyez le premier à recevoir le guide d'achat d'un bien immobilier à Dubaï avec la mise à jour des prix des biens, les étapes dans le processus d'achat, les conseils en investissement et les avis d'experts.

Vous ne vous ennuierez jamais à Dubaï

De nombreux résidents rejoignent des clubs de sport ou de plage ce qui leur donne une vie sociale ainsi que des activités. Il y a des centaines de clubs différents allant de l’association irlandaise et des chorales comme le Dubai City Sound composé uniquement de femmes aux associations de course à pieds, d'aviron et de vélo.

Les gourmets apprécieront Dubaï. Il y a toujours un nouveau restaurant à découvrir dans cette ville tendance, des restaurants renommés, comme le Noma de Copenhague, qui lancent des joint-ventures aux chefs locaux qui s’activent aux fourneaux. Le choix des cafés est merveilleux et des baristas excellents travaillent à Dubaï de nos jours.

Le shopping est sans aucun doute une activité à Dubaï. Vous ne trouverez rien que vous n'auriez pu trouver dans le Faubourg Saint Honoré ou à Regent Street, mais les centres commerciaux sont des lieux luxueux où flâner et prendre un café avec entre amis. Pour ceux qui préfèrent les activités de plein air, la voile, la planche à voile et autres activités de plage, rendez-vous dans les dunes pour faire du sandboarding, ou assister à des courses de chameaux au champ de course Al Marmoum - gratuitement !

Trouver un appartement près de la mer

Y a-t-il des inconvénients à vivre à Dubaï ?

La vie à Dubaï peut présenter quelques inconvénients. L’alcool est certes disponible, vous aurez besoin d'un permis d'alcool personnel pour l'acheter. Et la vie des expatriés peut se réduire à de petits cercles de personnes de même nationalité. Le train de vie y est intense et dépensier, ce qui peut aussi être séduisant - certains viennent à Dubaï pour gagner de l'argent, mais le dépensent plus vite qu'ils ne le gagnent.

Et tout le monde n'est pas traité à la même enseigne - les émiratis sont en haut de l'arborescence, suivis des expatriés occidentaux, suivis des indiens et des philippins plus bas, et enfin les ouvriers qui sont plutôt mal traités.

Vous aurez aussi besoin de vous habituer à vivre dans une ville arabe - les démonstrations publiques d'affection ne sont pas admises, même si vous êtes mariés. (En passant, Il est même illégal de vivre avec quelqu'un avec qui vous n’êtes pas mariés) Les jurons et l'ivresse publique ne sont pas tolérés, et il est conseillé d'adopter une tenue modeste (couvrant le haut de vos bras, vos épaules et vos jambes).

Vous pourrez également rencontrer une certaine attitude évasive. Les émiratis n'aiment vraiment pas dire "non", et l’on se heurte à la place à des circonlocutions et des flous. Si vous êtes habitué à une culture plus directe, plus franche, vous pourrez penser avoir obtenu un 'oui' quand la réponse est en fait tout le contraire.

Mais dans l'ensemble, Dubaï est un très bon lieu de vie. Le sondage HSBC 2018 Expats Explorer Survey place les EAU 11ème dans le monde pour la qualité de vie, et dixième dans l'ensemble - devant les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Si l'intégration n'est pas son point fort, et si le coût des services de garde d’enfants et d'éducation est élevé par rapport à d'autres destinations, il est clair que les résidents de Dubaï sont heureux d’avoir choisi les Emirats pour y vivre.